Projets STGM

Sep 282012

Présentée vendredi dernier à Montréal, La recherche dans cette communication avait pour but de faire émerger une perception novatrice et créative de l’intégration des végétaux à l’architecture, en révélant le potentiel et la diversité des ambiances lumineuses associées à ses multiples formes. Par une approche tactile et analytique en maquettes et en images, elle explore, sous le thème de la porosité, différents moyens d’intégrer et de valoriser la composante végétale au sein du projet architectural dès les premières étapes de la conception. Il en résulte un lexique visuel propre à l’usage du végétal qui permet de confirmer des qualités spatiales évidentes. Horizontales ou verticales, parois, revêtements ou filtres, les composantes végétales en architecture offrent des scénarios dont la variabilité saisonnière et les interactions avec la lumière, lorsque bien contrôlées, sont autant d’expériences sensorielles riches pour l’occupant; le potentiel créatif, expressif et spatial du végétal ne devrait pas être négligé au profit de considérations uniquement environnementales.

Sorry, the comment form is closed at this time.